les brancardiers.JPG 2016-03-04 10.54.59.jpg editor_18209ab322d599c46b6e9169fe5c73d9_9a2e0e.jpeg DSC01500.JPG Les Alsaciens.jpg IMG_2407.jpg IMG_2395.jpg Lourdes 2015 (1).jpg DSC01497.JPG basilique.JPG IMG_2761.JPG IMG_2628.JPG DSC01525.JPG DSC01503.jpg DSC01510.JPG IMG_2627.JPG DSC01583.JPG auxiliaires.jpg medecins Lourdes 2016 (3)_2.jpg IMG_2757.JPG Les Chrétiens d'Orient.jpg IMG_2530.jpg IMG_2589.JPG IMG_2625.JPG IMG_2411.JPG DSC01592.JPG eau.jpg les hospitalieres.JPG IMG_2756.JPG DSC01554.JPG IMG_3682 (2)_2.JPG DSC00467.jpg
A+ A A-
 

Des cierges

Cierges

 

 
 

Les cierges

Tout ce que nous venons de dire pourrait être repris par la symbolique des cierges. Le premier cierge qui brûle à la grotte est celui que Bernadette apporte le 19 février. Ce cierge symbolise la lumière de Dieu qui brille dans les ténèbres du péché. On lui attribue de chasser le mal et chaque famille en possède un : il a été béni à la chandeleur… Le feu, dans la Bible, est le symbole de l'Esprit Saint qui vient nous éclairer, nous réchauffer, répandre l'Amour de Dieu et prier en nous.

Le feu, comme l'Esprit Saint, nous éclaire. Il nous donne la lumière de la foi qui nous illumine. Mais cette lumière met en valeur le bien, la beauté d'un cœur illuminé par Dieu. Ainsi, le 7 avril, la flamme du cierge passe entre les doigts de Bernadette sans la brûler. Le feu qui vient de Dieu ne nous détruit pas : il met en valeur ce que nous avons de meilleur. Nous sommes appelés à resplendir la lumière du Seigneur ! C'est le cierge de notre baptême, le cierge pascal, dont tous les cierges à Lourdes sont le prolongement.

Le feu, comme l'Esprit Saint, nous réchauffe. Alors que le péché refroidit notre cœur, l'Esprit Saint nous révèle ce que nous avons fait de mal pour nous dire que le Sauveur nous attend. Il veut que nous allions nous réchauffer auprès de l'Amour miséricordieux… Ce sont les lumignons de nos célébrations pénitentielles.

Le feu, comme l'Esprit Saint, se répand. Une petite flamme peut, sans rien perdre, se communiquer à des milliers d'autres et éclairer la nuit. C'est le mystère de l'Eglise qui se construit dans la communion à l'Amour de Dieu et des autres. C'est le mystère d'une Eglise, Peuple de Dieu, qui s'avance vers son Seigneur. Ce sont les cierges de la procession mariale du soir.

Le feu, enfin, symbolise notre prière. Les vierges sages avaient gardé de l'huile (un autre symbole de l'Esprit Saint) pour que leur lampe reste allumée. Les cierges ne remplacent pas le temps donné à Dieu : ils le prolongent. Ils brûlent tout comme le temps que nous brûlons lorsque nous nous arrêtons pour prier, pour prendre un temps de cœur à cœur avec Dieu. Alors ces cierges deviennent invitation à tous ceux qui passent devant : pourquoi ne t'arrêterais-tu pas un instant pour confier ta vie à Dieu, confier celles des autres aussi ?

 

Actualités

22 décembre 2017

Retraite Rosaire Alsace

Samedi 10 février et dimanche 11 février 2018  

12 octobre 2017

Pèlerinage à LOURDES

du Mardi 2 octobre 2018 au Dimanche 7 octobre 2018  
 
 
Direction Régionale Alsace
41 bd de la Victoire - 67000 Strasbourg

Tél. 03 88 36 96 26 - Fax 03 88 21 24 00
Formulaire de contact

Départements : 
Moselle 57, Bas-Rhin 67, Haut-Rhin 68